La BCE veut créer un nouveau type d’euro numérique, plus efficace que le Bitcoin

En annonçant sa volonté de « lancer une étude pour la préparation de la possible émission de l’euro digital », la banque européenne, ou BCE, vient de joindre le cercle des institutions financières amies des crypto-monnaies. Le message électronique officiel publié par la BCE est le suivant :

“Nous examinerons comment concevoir un euro digital et le faire distribuer à tous les membres de la région euro.”

Conformément à un décret de la BCE du 14 juillet, la phase de recherche d’un euro numérique a débuté au conseil des ministres du 14 juillet. Il est prévu que la phase se déroule sur une période de 2 ans, au terme desquels il s’agira de concevoir une monnaie digitale centrée sur “les préoccupations des usagers et les avis des commerçants et autres prestataires de services.”

La déclaration de la BCE a souligné que la Banque avait identifié les différents modes de confidentialité de ses usagers, dans le respect de la réglementation nationale GDPR. Le communiqué ajoute :

“Elle a aussi montré que les coûts d’énergie de cette infrastructure étaient négligeables en comparaison de la production énergétique et des impacts écologiques des actifs financiers tels que les bitcoins (BTC).”

Fabio Panetta, l’un des membres du conseil exécutif de la Banque centrale européenne, a clarifié le fait que la réussite de l’euro digital sera fortement dépendante de la plus-value qu’il aura pour “les gens, les marchands et les intermédiaires au sein de toute la zone euro.”

Dans le même ordre de grandeur, le gouvernement des Émirats arabes unis a annoncé son intérêt pour une version digitale de la devise nationale. Au cours du projet triennal couvrant la période 2023-2026, ce pays a l’intention de compter parmi les 10 premiers acteurs du secteur financier dans le monde entier.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *