Une société française de financement lance un ETF régulé par l’UE

La société Melanion Capital, gérante de fonds dérivés établie à Paris, vient de commercialiser un nouvel ETF régulé par l’Union européenne, dont l’objectif est de refléter le prix du bitcoin (BTC) selon une relation pouvant aller jusqu’à 90 %.

Il est le premier de son genre à être commercialisé sous la bannière des fonds de placement européens OPCVM, qui signifie “organismes de placement collectif en valeurs mobilières”.

D’après les chiffres de la CE, les OPCVM représentent à peu près 75 % des investissements réalisés par les investisseurs de petite envergure en Europe. Ces fonds offrent un encadrement au niveau communautaire, et non national, et exigent beaucoup de la part des gérants de fonds.

Ce fonds géré par Melanion Capital, baptisé Melanion BTC Equities Universe UCITS exchange-traded fund (ETF), fait appel à une approche reposant sur la répartition des coefficients bêta pour “combler la différence” existant entre les titres et Bitcoin.

Par conséquent, il surveille un ensemble jusqu’à 30 titres issus de différents types de secteurs comme mining et blockchain, et Melanion prétend qu’il existe désormais une relation de corrélation pouvant aller et venir jusqu’à 90 % par rapport au cours du bitcoin.

Cyril Sabbagh, chef de l’ETF au sein de Melanion Capital, a pitché le projet comme étant une occasion pour tout investisseur de gagner une exposition au bitcoin en supprimant les aléas comme la fuite ou la piraterie :

“En plaçant des fonds dans des valeurs reproduisant le rendement du bitcoin, un investisseur peut réaliser une répartition d’actifs variée qui était auparavant impossible.

Compte tenu de la non-corrélation du bitcoin aux actifs classiques et du fait que l’ETF est de type OPCVM, les répartiteurs devraient assurément être concernés.”

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *